Mieux que la reconnaissance sociale et professionnelle

Je veux parler de ce délicieux sentiment de sécurité, de tranquillité et de devoir accompli qui vous habite désormais.

Vous n’êtes pas réellement riche tant que vous devez vous faire du souci pour le lendemain. Si vous devez retourner au travail chaque matin avec angoisse – ou la peur de tout perdre si vous vous faites licencier.

Si vous avez l’impression que, au premier coup dur, votre train de vie peut disparaître comme du sable vous filant entre les doigts.

Mais quand vous possédez plusieurs biens en location, vous avez la garantie que chacun d’eux vous apportera une source constante de revenu – sans limite dans le temps. Et comme dit le proverbe : « Les petits ruisseaux font les grandes rivières. »

Vous êtes rassuré pour les années, les décennies à venir.

Vous avez la garantie de n’être jamais un poids pour les autres (votre conjoint, vos enfants, votre famille).

Vous avez la certitude que, même en cas de coup dur ou de maladie grave, vous avez votre matelas de sécurité qui vous empêchera de tomber dans la déchéance (car croyez-moi, d’ici vingt ou trente ans, il ne faudra plus compter sur les retraites, ni même peut-être sur la Sécurité Sociale).

Et non seulement vous allez pouvoir profiter de ce sentiment pour le reste de votre vie ; mais vous pourrez surtout le transmettre à vos enfants, ou à la personne que vous aimez et qui est la plus importante pour vous. Et ainsi les mettre en sécurité.

Je dois être clair avec vous sur le fait que tout le monde n’est pas admis au Club des Investisseurs Immobiliers. Nous ne considérons pas comme bienvenues les personnes suivantes :

Pour qui ce Club n’est PAS fait

Voici les personnes qui ne doivent pas devenir membres du Club des Investisseurs Immobiliers. Si vous vous reconnaissez dans ce qui suit, je suis désolé, mais vous n’avez pas votre place parmi nous. Je pense en particulier aux :

  • personnes malveillantes, qui cherchent à recevoir sans donner ;
  • personnes malhonnêtes ou non éthiques ;
  • personnes négatives, persuadées que tout va s’écrouler (l’économie, l’immobilier, la Tour Eiffel) et qui par conséquent passent le temps à broyer du noir et à ne rien faire pendant que les autres avancent ;
  • personnes qui pensent que gagner correctement sa vie, c’est voler les autres ;

Ce dernier point, en particulier, est important. Les membres de notre Club n’ont aucune opposition de principe contre le fait d’être riche, à partir du moment où l’on a gagné sa vie honnêtement.

Pour notre part, nous travaillons, nous économisons, nous investissons au mieux et intelligemment pour notre sécurité et celle de nos familles. Nous ne volons personne.

Nous considérons qu’il est normal de pouvoir bénéficier d’une partie importante du fruit de nos efforts.

Résumons-nous

Résumons-nous.

En tant que membre du Club des Investisseurs Immobiliers, vous recevrez tous les 15 du mois votre publication confidentielle contenant :

  • Un grand dossier thématique. Pour le prochain numéro : Financer ses investissements : méthodes classique et alternative.
  • Des cas pratiques sur des annonces réelles, étudiées par nos experts.
  • L’interview d’un investisseur. Son parcours complet, ses erreurs et surtout ses secrets !
  • Les réponses aux questions des lecteurs.
  • Un édito que j’écris chaque mois spécialement

Nous vous aidons à faire le choix crucial du premier investissement : parking, garage, studio, appartement, maison ou immeuble : ce qu’il faut privilégier. Nous expliquons comment investir même en cas d’endettement à 33 %, alors que tout le monde vous dira que dans ce cas, les banques ne suivront plus.

Aucune publication n’atteint un tel niveau d’expertise. Surtout pas celles destinées au grand public qui, en matière d’investissement immobilier comme ailleurs, sera toujours malheureusement le dindon de la farce.

Je vous explique donc après comment le Club peut vous protéger contre les risques.