oli_logo_3

Voici ce qui m’a permis de réellement m’enrichir.

 

Ce n’est pas en investissant dans une start-up hyper rentable.

Ni dans un immeuble de rapport.

Ça, ce sont juste des « bonnes affaires ».

Mais après une bonne affaire, il y a une mauvaise affaire. Et trop de gens gagnent beaucoup grâce à une bonne affaire, puis perdent beaucoup à cause d’une mauvaise affaire.

Faire une bonne affaire, ce n’est pas le secret de la réussite.

Non, j’ai réussi en copiant les millionnaires à succès.

En « absorbant » TOUT ce qui a fait qu’ils sont devenus riches.

Je parle de leur façon de penser, de faire, de travailler, d’interagir, d’investir…

TOUT !

Si quelqu’un l’a fait et que ça fonctionne, pourquoi faire autrement ? Il a déjà balisé le chemin !

Et si quelqu’un l’a fait avant vous et que ça ne fonctionne pas, il serait vraiment stupide d’essayer de le refaire.

Autant tirer les leçons des expériences des autres ! Bonnes comme mauvaises ! On gagne un temps précieux ! On ne va pas réinventer la roue en permanence.

 

J’ai eu la chance incroyable de pouvoir copier des centaines de personnes

Et pas n’importe lesquelles.

Des experts. Des cadors. Des génies.

Des gens incroyablement compétents, intelligents, pointus dans leur domaine.

Des gens qu’il est impossible de rencontrer « par hasard ».

Ces gens ont eu un impact absolument incroyable sur les choix que j’ai faits et sur ma façon de me comporter.

Ce sont, en quelque sorte, des mentors, chacun dans leur domaine.

Je l’avoue, j’ai eu de la chance.

D’autant plus que certains ne parlent pas ma langue. Certains vivent à des milliers de kilomètres de chez moi. Et certains sont même décédés avant ma naissance.

 

En fait, je ne les ai pas rencontrés physiquement.

Ils m’ont incroyablement aidé, sans même savoir que j’existais.

Ces gens ont accumulé un savoir, une expertise totale. Souvent le fruit de plusieurs décennies d’intuitions, d’expérience et de travail.

Et ils ont été assez bons, assez généreux, pour mettre toute cette expérience quelque part.

Dans des livres.

Et ces livres, je les ai lus.

En lisant un livre,

on peut recevoir en quelques heures

le savoir issu de plusieurs décennies de recherche d’un expert.

On gagne donc des décennies. Car on évite de commettre beaucoup d’erreurs.

 

C’est pour ça que je plains vraiment les gens qui ne lisent pas de livres permettant de se former.

Je ne vous parle pas des livres que vous achetez à la gare pour passer le temps.

Je vous parle de ceux qui vous donnent une claque.

Ceux qui vous changent profondément et qui transforment votre vie.

 

Se priver de ça, c’est impensable. Pourtant, c’est ce que font la plupart des gens.

Vous voulez des chiffres pour le prouver ? Les voici :